Les arrêts maladie sont plus nombreux en début de semaine

Surtout en période hivernale pendant laquelle les microbes se donnent à cœur joie de circuler, l’absentéisme dans les bureaux touche toutes les entreprises. Le dernier baromètre Prevoyance Meyer a déterminé que les arrêts maladie sont plus nombreux le lundi et le mardi, et qu’ils avaient un certain coût pour l’entreprise.

Les arrêts de travail plus nombreux en début de semaine

Selon l’étude, 50% des arrêts de travail commencent en début de semaine. Ceux-ci se concentrent surtout le lundi, avec 28% des interruptions de travail, et 22% le mardi. Les arrêts maladie se limitant à une journée, quant à eux, se trouvent d’avantage en fin de semaine, avec 29,7% de ces arrêts le vendredi. Ainsi, les gens restent généralement chez eux en début de semaine pour un arrêt de plusieurs jours.

Les raisons paraissent assez claires : les experts ayant réalisé l’étude avancent tout d’abord l’argument de l’accès réduit aux consultations de généralistes le week-end. En effet, beaucoup de salariés sont partisans du « ça ira mieux lundi, pas besoin d’aller chez le médecin ce week-end ». Mais il est vrai que certains peuvent en profiter pour s’offrir un repos supplémentaire, afin de rallonger le week-end.

Un coût de 400 euros par an par salarié

Peu importe la raison, il s’avère que les absences dues aux arrêts de travail hors congé maternité représentent, selon l’étude, 400 euros par an par salarié pour l’entreprise. En effet, ils représentent 1,13% de la masse salariale de l’entreprise. Ces arrêts ont donc un certain coût pour l’entreprise, qui ne peut pas forcément remplacer les salariés absents, faute de moyens. De plus, l’absentéisme peut avoir un certain effet boule de neige, en se répercutant sur d’autres collègues, soit par la transmission de maladies, soit par la pression accrue par l’absence de l’autre qui augmente notre charge de travail.

Pour les accidents du travail, nous n’avons pas affaire au même schéma. En effet, les accidents du travail représentent 8% des arrêts de travail, mais se répartissent de façon tout à fait équitable. Par exemple, moins de 10% d’entre eux commencent le lundi. Cela s’explique en raison du fait que les arrêts de travail dus aux accidents du travail sont pris en charge de manière immédiate.

Ces offres de stage devraient vous intéresser

       Toutes les offres de stage en Ile de France

  www.directetudiant.com/lists-offre/stage/region/ile-de-france

       Toutes nos offres de stage en Aquitaine

       www.directetudiant.com/lists-offre/stage/region/aquitaine