Les 4 clés pour bien travailler en Open Space

L’open space se généralise en entreprise. Générateur de stress et de bruit ou source de convivialité au sein de l’équipe, cet espace de travail change la vie de bureau. Retrouvez les conseils de Direct Étudiant.

 

1 -Profitez des avantages de l’absence de cloisons

L’open space a été créé pour favoriser l’intercommunication entre les différents services de l’entreprise. Il peut en outre faciliter l’intégration des nouveaux arrivants, qui profitent de l’expérience des plus anciens en les voyant travailler au quotidien. Avec ce type d’aménagement, pas de portes ni de cloisons symboliques à franchir pour atteindre votre supérieur hiérarchique. Profitez-en pour dialoguer et communiquer plus souvent avec lui, en veillant à ne pas abuser de sa disponibilité. Dans ces espaces sans murs, il est possible de glaner des informations bien plus vite qu’ailleurs. Si votre oreille traîne, vous en apprendrez certainement beaucoup sur les projets en cours ou les techniques à utiliser pour convaincre un client réticent.

Si vous êtes manager, pensez à organiser régulièrement des réunions pour mettre les choses au clair.

 

2 – Diminuez le volume sonore

Le bruit, voilà bien la principale nuisance de l’Open space. Entre les conversations téléphoniques, le ronronnement des appareils en tout genre et les discussions, les décibels ont vite fait de grimper. Même si des solutions techniques existent, comme l’installation de parois antibruit, le calme ne peut régner que si chacun y met du sien. Il faut donc éviter de parler trop fort ou d’interpeller ses collègues d’un bout de la pièce à l’autre. Si vous avez quelque chose à leur dire, déplacez-vous, envoyez un texto ou un e-mail. Pensez aussi à régler au minimum le volume de la sonnerie de votre téléphone et mettez votre portable en mode vibreur. Mieux : filtrez vos appels personnels pour ne répondre qu’aux plus urgents, et faites des pauses pour passer les vôtres de l’extérieur. Dans un Open space, on partage tout : le bruit et l’hygiène. Dans la mesure du possible, évitez de déjeuner à votre bureau ou d’abandonner dans la poubelle vos restes de paninis.

Si vous êtes manager, tolérez ces moments de détente, voire de franche rigolade, où vos employés se lâchent.


Les 4 clefs de l'Open Space

Un Open Space chez Google, Dublin.

« L’open space peut faciliter l’intégration des nouveaux arrivants, qui profitent de l’expérience des plus anciens en les voyant travailler au quotidien »

Soigner le fond et la forme

3 -Maintenez l’ordre sur votre poste de travail

Pensez également à ranger vos affaires afin de ne pas envahir « l’espace vital » du voisin. Evitez d’entasser les dossiers pour ne pas obstruer le champ visuel de vos collègues. Et le soir, quand vous partez, triez vos papiers à jeter. Adopter cette discipline au quotidien vous aidera à mieux gérer vos priorités et à bien démarrer la journée du lendemain. Pourquoi ne pas instaurer une chartre entre collègues pour rédiger certaines règles de vie ? Le respect de ces règles élémentaires de courtoisie est indispensable. Sans ces efforts de la part des utilisateurs, la vie en Open space risque de tourner au cauchemar. On peut même obtenir l’effet inverse de celui qui était recherché : gêner le travail d’équipe, au lieu de le favoriser.

 

4 S’isoler dans une salle

Si un de vos dossiers demande une bonne dose de concentration vous isoler un moment est envisageable. En effet les entreprises disposent, en interne, de bureaux fermés ou de salles de réunion qui peuvent devenir des espaces de respiration pour les salariés souhaitant s’enfermer dans leur bulle pour mener à bien un dossier. Si votre société ne dispose pas de salles, soumettez l’idée à votre manager d’effectuer certaines taches à votre domicile dans un environnement plus apte.

 

 

Ces offres d’emploi devraient vous intéresser

Toutes nos formations en un clic!

Découvrez nos offres de formation

Découvrez le Passeport pour l’emploi ici

Un guide complet qui vous accompagnera de la recherche d’emploi jusqu’à l’entretien !